Caraibes, Cuba, Travel

Une semaine à Cuba: La Havane et Trinidad

Cuba m’a toujours fait rêver: sa musique, son histoire, ses habitants…Lors de mes résolutions de début d’année, j’avais noté mes objectifs de voyage… et Cuba était sur la liste. L’Univers m’a entendu et l’occasion s’est présentée. J’avais une semaine de vacances et il fallait que je recharge mes batteries. J’ai acheté sur un coup de tête deux billets pour la Havane afin d’échapper à l’hiver canadien et faire le plein de soleil. Voici mon city Guide pour voyager à la Havane et Trinidad.

 

Avant de partir

  • Un passeport
  • Si vous partez du Canada pas besoin de carte de tourisme, la compagnie aérienne vous en fournit une. Pour les autres pays c’est différent donc renseignez-vous auprès de votre compagnie.
  • La période idéale pour partir: Décembre à Mai.

Dans la valise

  • Petite trousse à pharmacie (estomac fragile, maux de tête…). Je néglige cette partie là mais j’en ai vu l’utilité.
  • Mesdames: des protections hygiéniques. J’en ai fais l’expérience en oubliant ma fleur cup. Une VERITABLE galère pour trouver des tampons ou serviettes (peut être qu’un jour je vous raconterais cette aventure qui m’a énormément touché). Il est possible d’en acheter sur place (en cherchant bien) mais le prix fait mal: 8 tampons pour 6,5CUC (soit 6,5€). Il est difficile de trouver des protections hygiénique donc s’il vous plait, même si vous n’en avez pas besoin, apportez une boite avec vous et laissez la à votre hôte. Cela fera des heureuses.
  • Un petit gilet (les nuits sont fraiches)
  • Bouchon d’oreille car la musique est reine à Cuba.
plaza_revolucion_sweetmellowchill_trip
plaza de la revolucion – Le che

A savoir

  • Le WIFI. Cuba est le lieu idéal pour se déconnecter. Le WIFI est un luxe ici. Dès votre arrivée à Cuba couper les données cellulaires de votre mobile ( mon opérateur m’a gentiment envoyé un SMS en m’informant que le Mo me couterait : 18€ ^_^). Si vous logez dans un grand hôtel (et encore!), il vous faudra payer ou acheter une carte pour avoir accès au Wifi. La Havane et Trinidad disposent de spots Wifi répartis dans la ville où l’on peut se connecter (à condition d’avoir acheter sa carte). Donc si vous souhaitez faire une cure de désintoxication cellulaire dans un endroit idillyque…Vamos à Cuba.
  • Adaptateur: Ce sont généralement des prises « nord Américaine ». Certains logements ont les deux types de prise: « nord américaine » et « française ».
  • Cuba est assez sûr. J’ai été surprise d’y voir les enfants jouer dans la rue. Tu peux te balader le soir dans les rues sans me dire « WTF, qu’est ce que je fais là ».
Plaza_armas_sweetmellowchill_trip
Plaza de armas

Se loger à Cuba

  • Casa particular. Airbnb est une mine d’or. Vous en trouverez pour tous les styles et tous les budgets.
  • Hôtel: ils sont très chers et personnellement le standing n’est pas toujours top.

Pour le quartier: Vedado, Centre de la Havane, Miramar, Vieille Havane. Nous avons fait la vieille Havane et le Vedado. L’avantage  avec la vieille Havane, c’est que l’on peut tout faire à pied (musées, restaurant, malecon…). C’est parfait pour profiter de la ville. Par contre, en fonction du logement choisi, ça peut être bruyant car il y a beaucoup de vie, restaurant, bar, musique (d’où les bouchon d’oreille 😉  ) Le Vedado est un quartier résidentiel, c’est beaucoup plus calme mais excentré de toutes les attractions donc il faut souvent prendre un taxi…$$.

Les Transports

Vous avez le choix pour vous déplacer dans la Havane, vélo, « tuc-tuc », calèche, Taxi (demandez le prix avant de monter).

Pour voyager d’une ville à l’autre:

La compagnie VIAZUL est très bien et sûre pour voyager d’une ville à l’autre. Autre option le taxi. Nous avons demandé à notre hôte à la Havane de nous organiser notre déplacement à Trinidad (environ 4h de route) en voiture « classic car ». le prix : 180CUC.

classiccar_vintage_voiture_Havane_Trinidad
« notre » voiture Havane-Trinidad

Toutefois, il y a l’option taxi « normal » qui coute beaucoup moins chèr environ 30CUC par personne et beaucoup plus confortable que la « classic car ». C’est cette option que nous avons choisit pour rentrer à la Havane. Là encore nous avons demandé à notre hôte de Trinidad pour la réservation. Il n’est pas toujours évident de programmer un taxi depuis l’étranger (peu de site disponible). J’en ai trouvé où l’on peut réserver à l’avance et qui a de bonnes critiques: Taxi Vinales Cuba. Toutefois, la réservation sur place est très fréquente donc pas d’inquietude.

Quoi faire à la Havane?

Ce que j’ai aimé à la Havane c’est sa richesse culturelle. Je ne pourrais pas faire une liste de tout ce qu’il est possible de faire. Pour ma part, nous avons visité le musée de la Révolution, le musée des beaux arts, le Capitolio étant en rénovation, il n’était pas possible de le visiter. La ville de la Havane est un musée à ciel ouvert, perdez-vous au gré des rues de la vieille ville, levez la tête et admirez l’architecture, les couleurs, les parcs de la ville…Si vous n’avez pas trop le temps, faites un tour de la ville en « Classic car » (1h, 2h,3h). Cette option permet de visiter la ville en voiture, voir les « hot spot » de la Havane et faire de jolies photos à bord des magnifiques voitures américaines des années 50. C’est la solution parfaite si vous avez peu de temps à la Havane.

habana_havane_cuba_street
La Habana

Si vous avez l’occasion, allez voir l’un des plus beaux ballets de danse classique au théâtre El Gran Teatro Alicia Alonso . La qualité du spectacle n’a rien à envier aux autres capitales. Les places sont en vente dès le mardi. Il y a un peu d’attente pour l’achat (on a attendu 1 heure). Tarif:  30CUC (soit 30€). Je vous parle un peu plus de cette expérience dans mon article coup de foudre à la Havane.

Gran_Teatro_Habana_alicia_alonso_cuba_ballet
Gran Teatro de la Habana

Sur Airbnb vous trouverez une section « expériences »:  cours de danse, shooting photo, cours de cuisine, visites… Il est possible de réserver des activités. Nous avons choisi un shooting photo dans la vieille Havane avec Manuel. Notre photographe est très sympa, il connait bien la ville et le plus c’est qu’il parle très bien français et anglais. L’exercice du shooting n’est pas facile pour moi mais on se prend vite au jeu et c’est plutôt sympa. Nous avons reçu environ 25 photos, 2 semaines après le shooting, un très joli souvenir de vacances.

Shooting_lover_sweetmellowchill_cuba_havana
Voici l’une des photos de notre shooting

Où sortir à la Havane?

Cuba c’est le pays de la musique, donc pas question de jouer les papis/mamis à Cuba. Faites une sieste, prenez du Red Bull ou un café…mais sortez. La musique est reine: sur les terrasses, dans les restaurants, dans les rues, les bars…impossible d’y échapper. Je dirais qu’il y a des lieux « attrapes touristes » ( entendre ‘commadante Che Guevara 15 fois par jour…comment dire que ça devient difficile après quelques jours) mais il y a des supers bars avec de très bons groupes comme à Café Paris, casa de la Musica…qui jouent de la bonne musique. L’un de mes endroits favori pour sortir : La Fabrica de Arte Cubano dans le Vedado. Je vous en parle dans mon article coup de foudre à la Havane.

fac_fabrica_arte_cubanà_cuba_havane
FAC: LA Fabrica de Arte Cubano

Trinidad

Trinidad était pour moi une étape obligatoire pour mon séjour à Cuba. La ville est classée comme patrimoine de l’UNESCO et en grande amatrice d’architecture, il fallait y aller. Nous avons séjourné 2 nuits à Trinidad. C’est une jolie ville, les rues pavées sont charmantes, l’ambiance nocturne y est beaucoup moins « guindée » qu’à la Havane, on va de bar en bar, on boit, on danse et on profite de la musique.

ruelles_Trinidad_sweetmellowchill_cuba_voyage_trip_color
Les ruelles de Trinidad

Mon impression sur la ville: je n’ai pas été subjugué par Trinidad et mon amoureux n’a pas vraiment aimé non plus. C’est une jolie ville mais la Havane m’en avait déjà mis plein la vue. De plus, j’ai trouvé les gens assez froids (je parle du personnel de restaurant ou bar). Le seul restaurant où l’acceuil a été agréable fut Sol Ananda, la maison est très jolie, la nourriture était bonne et le groupe qui y jouait était super (de la vraie musica). Nous avons fait le tour de la ville le matin (nous n’avons pas visité de musée) et nous sommes allées à la plage l’après-midi. nous avons pris un taxi pour profiter des plages de d’Ancon à 10minutes du centre ville. Notre moment « chill » du séjour. L’eau est magnifique, on y boit des cocktails, on bronze sur les transats. Un bon moment.  Prix du taxi (5 à 10 CUC). Avec le recul, j’aurais troqué ces 2 jours contre un séjour à Vinales à l’est de Cuba. Toutefois, je suis ravie d’avoir découvert cette ville et son patrimoine.

plazamayor_Trinidad_sweetmellowchill_cuba_voyage_trip_color
Plaza Mayor – Trinidad

Souvenir, souvenir…On rapporte quoi de Cuba?

  • Du Rhum. Vérifiez les quantités que vous pouvez rapporter chez vous (ça serait dommage faire des cadeaux à la douane).
rhum_havana_club_citron
Rhum
  • Des cigares (of course). Attention, n’achetez pas vos cigares n’importe où, aller dans des boutiques. Nous avons fait nos achats à la boutique de l’hôtel Conde de Villanueva qui est très réputée ( ils affichent fièrement toutes les stars qui leurs ont fait confiance). Il y a un très grand choix et pour les novices que nous sommes, nous avons été bien conseillé. Si vous avez l’occasion, essayez de visiter une fabrique à cigares (généralement situées à l’extérieur de la ville).
  • Du miel. Cuba est réputé pour la qualité de son miel qui est 100% bio. Les producteurs cubains n’ont pas eu accès aux produits phytosanitaires à cause de l’embargo…Et c’est tant mieux! Les abeilles cubaines sont en pleine forme. Mon amoureux est un fanatique de miel. Nous nous sommes arrêtés dans un magasin dédié au miel (miel, propolis, savon au miel, shampoing au miel, chocolat…) le paradis des ours. Le magasin se situe rue Amargura entre la rue Mercaderes et San Ignacio.
miel_Cuba_souvenir_bio
miel de Cuba
  • En bonne amatrice de coffee shop, je vous conseille de repartir avec le café de Café el Escoria difficile de résister à son odeur.

Si vous n’avez pas le temps d’acheter vos souvenirs pas de panique vous pourrez en acheter à l’aéroport. J’ai regardé les prix et ils ne sont pas plus élevés.

Merci Cuba

Cuba a été l’un des pays qui m’a le plus touché: son histoire, sa culture, son architecture, ses habitants…Cuba t’amène à réfléchir, à te questionner… Des questions sur le monde qui nous entoure, sur toi, sur la « chance » que tu as de vivre dans un pays « libre » où tu peux faire ce que tu désires et te réaliser pleinement.

Cuba est un pays hors du temps, le pays du « vintage » avec son architecture, ses voitures… son histoire et sa politique l’ont préservé de nombreuses choses… C’était un plaisir d’être témoin de cette vie: les enfants jouant dans les rues, les voisins qui se parlent, les ados qui se rencontrent sur les places…il y a de la vie à Cuba. Pendant ce temps, dans nos pays occidentaux, la majorité de nos échanges avec les autres se résument aux réseaux sociaux ou à regarder nos téléphones ou nos tablettes.

Derrière les sourires il y a beaucoup de courage de la part du peuple cubains. Les conséquences de l’embargo, les difficultés pour se nourrir, l’accès au monde (voyage, internet…). Il est difficile pour beaucoup de cubains de sortir du pays et de voyager (ils gagnent en moyenne 20/25CUC par mois soit 20 à 25€). J’espère que cela changera un jour. En attendant, je remercie Cuba de m’avoir charmée et émerveillée. Merci Cuba pour ta beauté et ton humanité…

Cuba, je te dis à bientôt.

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Retrouvez moi ici

2 thoughts on “Une semaine à Cuba: La Havane et Trinidad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *